4 bonnes raisons de vous accorder « le droit de … »

Le monde d’aujourd’hui devient fou tant il nous entraîne dans un tourbillon où tout va à 100 à l’heure, vite, vite, et encore plus vite ! Pourquoi subir ces nouveaux mots d’ordre ; « vite », « Encore » « Plus » ? Pourquoi ne pas remettre en cause ces fonctionnements qui vont à l’encontre de ce que nous voulons et qui peuvent mettre en péril notre santé physique et psychique ?

A nous de dire « stop » et de réagir à cette tyrannie !

Voici 4 façons de réagir

:

  1. J’ai le droit d’être un être humain et de refuser d’être un robot 

Prenez le temps quelques instants de passer en revue votre emploi du temps quotidien. Repassez-vous le film de tout ce que vous faites dans une journée. Visualisez-vous :

« Le réveil sonne, 6h30, douche, petit déjeuner, lits à faire, lessive à étendre, cartable à vérifier, école….jusqu’au coucher ! Ouf !, la journée est finie mais demain tout recommence…. »

Sommes-nous obligées de vouloir ressembler à des robots parce que la société nous y pousse ? Où se trouve le plaisir dans cet emploi du temps ?

  1. J’ai le droit de ne plus en pouvoir et de dire « Stop »

J’ai le droit de ne plus en pouvoir. Le fait de dire « Là, je ne peux pas », « Je n’en peux plus », est une vraie force. Arrêtez-vous, différez, déléguez, listez vos priorités car si votre journée est trop pleine de choses « à faire », il n’y a plus d’espace pour respirer, être, regarder et sourire…

  1. J’ai le droit d’exprimer mon ressenti 

On ne peut pas  échapper aux contraintes journalières mais on a le droit de dire tout simplement quand ça ne va pas à nos enfants, notre conjoint, et ça fait un bien fou !

Décrivez seulement la longue liste des tâches qu’il vous reste à accomplir à ceux qui vous entourent, sans les accuser, dîtes simplement ce que vous ressentez : « Je suis fatiguée, je n’en peux plus »

Votre conjoint est planté derrière sa console de jeux tandis que vous vous agitez dans tous les sens ? Dîtes-lui, « je ne trouve pas ça juste,  je suis tellement débordée et fatiguée » et demandez-lui de l’aide ou un quart d’heure rien que pour vous deux.

  1. J’ai le droit de ne pas avoir envie

J’ai-le-droit2

Souvenez-vous de la chanson de BENABAR. « On s’en fout, on n’y va pas, on n’a qu’à s’cacher sous les draps, toi la télé et moi… »

Vous êtes épuisée, vous n’avez vraiment pas envie d’aller dîner chez les voisins. Et si vous l’exprimiez ? Pourquoi vous forcer, même dans les moments qui devraient être un plaisir ?

Ex « Nous avions très envie de vous retrouver et en même temps je suis épuisée, j’ai eu une journée tellement difficile, accepteriez-vous de déplacer votre invitation  et de venir chez nous demain ou après demain ? »

Votre conjoint adore le moto-cross et vous n’en pouvez plus de le suivre chaque week-end dans la boue et le froid ? Pourquoi ne pas le dire ? Pourquoi ne pas proposer un mode « Donnant/Donnant » ?

Ex : «  Je t’accompagnerai samedi mais ce soir, c’est notre soirée, rien que pour nous. Un bain, une pizza et un bon film ! »

Conclusion :

Nous avons le droit d’être nous même et de choisir de l’exprimer pour une bonne communication avec nous même et avec les autres. Qu’en pensez-vous

Cet article 4 bonnes raisons de vous accorder « le droit de … » est apparu en premier sur Instant pour elles.

4 bonnes raisons de vous accorder « le droit de … » syndicated from http://instantpourelles.tumblr.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s